Position des développeurs Malagasy dans le monde

lundi 17 décembre 2012
Rakotomandimby Mihamina
Chief Academic Officer, Ecole supérieure des technologies de l'information
Antananarivo, Madagascar
Il y a quelques temps, j'ai remarqué qu'il y a un Malgache chez Oracle/MySQL ( http://permalink.gmane.org/gmane.comp.db.mysql.... )

Malheureusement, c'est exceptionnel, puisque par exemple sur https://www.dropbox.com/about on trouve de toutes les origines sauf Malgaches.

En cherchant un peu partout, c'est le même constat: on trouve de tout sauf des Malgaches.

D'après vous, pourquoi?
3
Onjanirina RAKOTONIAINA , Ny Aina Papy TSIRY HERY , RALIMANANA Sitraka trouve trouvent cette discussion intéressante
dimanche 17 mars 2013
Jean RAKOTOZAFY
Développeur full-stack JavaScript (Meteor) et Kentico
Antananarivo, Madagascar
C'est relatif à la situation économique de Madagascar. Nous sommes au fond du gouffre économiquement et les grands groupes qui ont une filiale ou représentant à Madagascar sont très rare.

Quelques grandes entreprises indiens sont présent à Maurice. Microsoft est présent à Maurice et en Afrique du Sud. Les développeurs malagasy ne pourront jamais accéder à de tel poste si l'entreprise n'est pas présent ici. Les seules personnes qui pourraient y accéder sont ceux qui ont la chance d'aller travailler à l'étranger. Or leur nombre est encore très limité. La vision et la compétence de ceux qui n'ont pas eu cette chance est parfois encore limité.
lundi 18 mars 2013
Bonjour et merci pour ce sujet est vachement intéressant,

Il y a tout d'abord les outils que nous utilisons chaque jour et qui sont open source comme joomla, Ubunto ou autre... ces outils sont à la fois puissants et libre de droit, chacun peu personnaliser selon leur choix et participer à son développement.
D'un autre côté il y a les sharwares, qui sont par contre payant donc ayant des salariés comme Microsoft, Adobe, .... Ces grandes sociétés sont presque présent dans les grandes villes du monde notamment les pays où sont présent les grandes entreprise de construction... bien sur leur produits doivent être utiliser manuellement (je veux dire utiliser à des fins touchable ou visible physiquement) par exemple les grandes imprimeries internationaux ou les vendeurs d'images en ligne: photolia, sans un représentant de photolia dans un pays, il est difficile à Adobe de s'implanter dans le pays, pareil sans de grandes usines, internationaux, de construction de bâtiment: il est difficile pour AutoCAD de s' y installer. De même pour Microsoft: alors là c'est vrai que Madagascar a un représentant de Microsoft sur Tana seulement voilà peu de société utilise XP ou 7 avec licence: c'est à la fois coûteux et non disponible dans les grandes surfaces malgache.

Pour revenir sur le sujet:
Des malgache sont bien présent dans des grandes sociétés internationaux, comme Oracle, les Banques, AirBus... mais nous sommes très peu à pouvoir accéder dans ces sociétés mais il faut reconnaitre nos capacités et nos implications dans le domaine et aussi nos intelligences. Pour le moment l'accès à cette poste se fait d'une manière : je veux alors je me postule à l'international. Je pense que le système devrait être la société sais qui nous sommes alors elle nous veulent. Peu sont ceux qui sont appelé à l'international directement..; et puis c'est la logique non?

Pour attirer ces grandes sociétés chez nous, c'est tout le système qu'il faut changer, il faut voir les choses en grand et ceci depuis nos plus petits projets, exemple quand la Maire construit un nouveau stade, il faut recourir aux offres des grandes constructeur hors Mada non pas se limiter à Colas.. Colas est surement un sous-traitant d'une autre plus grande société. C'est vrai que c'est assez coûteux aussi mais il faut donner cet opportunité au grandes société ainsi elles peuvent commencer à se demander qu'est-ce qu'il y a à Mada?

Les postes à Madagascar pour nous les malgache viendront automatiquement.
lundi 18 mars 2013
C'est à peu près le même système qu'à Ambatovy et Ford-Dauphin qu'il nous faut dans le domaine de l'informatique...